Clicky

Les oiseaux de la mangeoire

Chardonneret élegant - Les oiseaux de la mangeoire


Difficulté : 1/5

 

Objectif : à partir de 200mm

 

Période : de novembre à mars


 

Pourquoi une mangeoire ?

L’hiver est une période difficile pour tous les petits oiseaux de nos jardins. Par exemple, une mésange peut perdre jusqu’à 10% de son poids en une seule nuit ! Installer une mangeoire avec des graines et des boules de graisse est alors une bonne action pour toutes ces petites boules de plumes et par la même occasion une belle opportunité de faire de jolies photos pour le photographe.

Il n’y a rien de bien compliqué pour installer une mangeoire, il faut faire attention de ne pas l’installer trop près du sol si il y a des chats dans le secteur, et nettoyer régulièrement (2 fois par mois) le plateau pour éviter d’éventuelles propagations de maladie. Une fois que vous aurez commencé à nourrir les oiseaux, il faudra continuer jusqu’à la fin de l’hiver. Prévoyez des graines de tournesols, du mélange pour oiseaux et des noix. Attention : contrairement aux idées reçues, le pain n’est pas bon pour tous les oiseaux, il est préférable d’éviter. Vous pouvez également mettre une coupelle avec de l’eau tiède.

 

Photographier les oiseaux de la mangeoire

  • Où installer la mangeoire ?
  • Disposer une seule source de nourriture ou plusieurs ?
  • Les oiseaux susceptibles de venir n’ont pas tous la même taille ni les mêmes habitudes, quel perchoirs et à quelle distance ?

Un exemple d’installation réalisable sans trop d’effort, à l’aide de branche trouvé dans le jardin et en foret. N’oubliez pas qu’une mésange ou un rouge gorge ne mesure qu’environ 14cm donc pour un rendu équilibré, il ne faut pas que la branche soit trop grosse (entre 1 et 2cm de diamètre) et si vous trouvé une branche avec de la mousse dessus c’est parfait, cela apportera un petit plus à vos photos. Un morceau de tronc (vieil arbre mort en forêt) d’environ 1m à 1m50 est parfait pour accueillir certaines espèces qui chercheront des supports verticaux (Pics épeiche, Pic mar, Sitelle-torchepot, etc…) Une branche un petit peu plus grosse vous permettra d’accueillir des oiseaux plus gros (Geai, Merle, Corneilles, etc…)


Verdier d'Europe - Les oiseaux de la mangeoire

Verdier d’Europe

Comme toujours, il faudra faire attention au fond, nous sommes en hiver, les arbres et les haies n’ont plus de feuilles, attention alors au couleur pas très naturelle ou trop délimité (maison, mur de clôture, etc…) Il est possible d’installer un fond artificielle à l’aide d’une bâche ou d’un grand draps peint avec différentes couleurs en dégradés (en restant dans des tons naturelle bien entendu ;-)) L’affût est une fois de plus la meilleure solution pour ne pas déranger ni effrayer les oiseaux. Si vous en avez la possibilité, un affût fixe est la meilleure solution car les oiseaux s’y habituerons et n’y feront plus attention, pour certaines espèces c’est même la clé de la réussite. A défaut les tentes affûts font également l’affaire, il faudra alors attendre un peu après l’installation avant de voir les premiers visiteurs arrivés.

 

Les oiseaux de la mangeoire (liste non exhaustive) : Mésanges (bleue, charbonnière, noire, longue queue), rouge-gorge, verdiers, pinsons du nord et pinsons des arbres, moineaux domestiques et friquets, gros-bec, tarins des aulnes, pic épeiche et pic mar, chardonneret élégant, roitelet, merle, corneille, tourterelle turque, etc…

Quelques photos des oiseaux de la mangeoire


Mésange bleue - Les oiseaux de la mangeoire

Mésange bleue

Tourterelle turque

Tourterelle turque

Pic épeiche - Les oiseaux de la mangeoire

Pic épeiche

Partagez cet article avec vos amis : Facebooktwittergoogle_plusmail