Clicky

Blog

Chamois - Adrien Wehrlé

[Interview] Adrien Wehrlé – le talent n’attend pas le nombre des années

Il n’y a pas d’âge pour faire de la photo de nature, et encore moins pour être un amoureux de la nature. Le photographe que j’ai interviewé aujourd’hui en est l’exemple parfait…

Salut Adrien, tout jeune et déjà plusieurs années de photo nature derrière toi, peux tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas encore ?

Salut Lionel ! Alors je m’appelle Adrien Wehrlé, j’ai 17 ans et je fais de la photo nature depuis à peu près 6 ans. J’habite à Erstein, un village à une vingtaine de kilomètres de Strasbourg mais en ce moment je passe la majorité de mon temps à Strasbourg pour étudier les Sciences de la Terre en L1. 
 
Portrait Adrien Wehrlé

Peux tu nous parler de ton approche photo, tes débuts, les domaines qui t’intéressent le plus ou tes sujets favoris ?

Durant mes débuts, mon approche était essentiellement naturaliste : je prenais des photos pour ramener des preuves de mes observations, ou encore réaliser un inventaire des espèces de passage dans mon jardin (plus de 110 espèces entre 2013 et 2014). Actuellement, je mets à profit les connaissances naturalistes que j’ai acquises pour réaliser des images plus artistiques et plus recherchées tout en ne nuisant pas à la tranquillité des animaux. En ce qui concerne mes sujets favoris, je voue une admiration très particulière aux animaux du grand nord. Avoir croisé le regard d’un renard polaire en plein milieu de l’Islande ou encore celui d’un bœuf musqué sur les grands plateaux norvégiens restera à jamais gravé dans ma mémoire.
 

Boeuf musqué - Adrien Wehrlé

Photo Adrien Wehrlé



Parles nous un peu de ton matériel et des techniques que tu pratiques.

A propos de mon matériel, je suis passé par beaucoup de boîtiers différents ; j’ai commencé par un petit compact Olympus, puis par un bridge Fujifilm pour finir chez Nikon avec un D3100, puis un D300 pour être actuellement sur un D7100 ! En ce qui concerne les objectifs, j’ai fais mes armes avec un 70-300mm Sigma (d’ailleurs très bon pour débuter) puis je suis passé sur un 500mm f4 à mise au point manuelle prêté par un ami. Depuis le début de l’été, je fais la plupart de mes photos avec un 300mm f4 Nikon acheté d’occasion.Tout au long de ma progression, j’ai pratiqué l’affût comme la billebaude, ces deux techniques me permettant d’obtenir des résultats différents et ainsi de contribuer à la diversité de ma photothèque
 

Courlis - Adrien Wehrlé

Photo Adrien Wehrlé



As-tu un conseil à donner à quelqu’un qui débute en photo nature ?

Je pense que l’approche de quelqu’un qui débute devrait tout d’abord être naturaliste. En effet, il faut commencer par étudier les sujets que l’on présage de photographier afin de comprendre leur comportement et de ne pas nuire à leur tranquillité. Ensuite, je pense que la meilleure chose à faire est tout simplement de sortir et d’ouvrir les yeux, d’être curieux, de ne pas hésiter à découvrir de nouveaux emplacements, tout en se faisant le plus discret possible.
 

Renard - Adrien Wehrlé

Photo Adrien Wehrlé



Peux-tu nous montrer ta photo préférée et nous dire pourquoi ?

Renard polaire de face

Photo : Adrien Wehrlé


J’en ai déjà parlé précédemment mais avoir eu la chance de croiser le regard du renard polaire durant mon voyage en Islande en 2013 reste pour le moment mon souvenir photo et naturaliste le plus fort. En effet, après plus d’une semaine de recherches intensives à travers l’Islande, le voilà à quelques mètres de moi, au bord d’un chemin. Je n’ai eu le temps de ne prendre que deux photos dont celle-ci: j’étais comme paralysé, enchanté par son regard d’or. Quelques secondes après son apparition, secondes qui m’ont d’ailleurs parues comme suspendues dans le temps, il s’en est allé telle une bête mythique n’ayant vécu jusque là que dans mes rêves. Cette photo n’est pas la plus belle que j’ai réalisé mais celle qui me procure, encore aujourd’hui, le plus d’émotions.



Est ce qu’il y a quelqu’un qui t’inspire dans ton approche photographique ?

Je m’inspire de tout ce que je vois, des jeunes comme des plus anciens, mais en dehors de la photo il y a bien une personne qui m’inspire pour mes voyages : l’aventurier professionnel Mike Horn, il est pour moi un réel modèle de force physique et mentale.

Est ce que tu as des projets dans un avenir plus ou moins proche (exposition, voyage, livre, etc…) ?

J’aimerais beaucoup réaliser un trek en autonomie cet été mais cette fois-ci seul, contrairement à celui que j’ai réalisé il y a quelques mois en Ecosse. En effet je souhaite vraiment me prouver des choses, prendre le temps de réfléchir, seul, dans de grands espaces… Et tout cela en entière cohésion avec la nature.
 

Chacal - Adrien Wehrlé

Photo Adrien Wehrlé



Pour celles et ceux qui veulent voir plus de photos d’Adrien, je vous invite à faire un tour sur sa page facebook : Adrien Wehrlé – photographie nature

Pinson du nord - Adrien Wehrlé

Photo Adrien Wehrlé

Chamois - Adrien Wehrlé

Photo Adrien Wehrlé



Partagez cet article avec vos amis : Facebooktwittergoogle_plusmail

Soyez le premier à publier un commentaire.