Clicky

Blog

Guêpiers Photo : Olivier Gutfreund

[Interview] Olivier Gutfreund, aussi discret que talentueux…

Aujourd’hui j’ai interviewé un photographe de nature Alsacien dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler, et pourtant ces photos sont toutes plus belles les unes que les autres. La qualité de ses images n’a d’égale que sa discrétion. Son obsession : observer la nature sans jamais la déranger…

Olivier Gutfreund en action

Salut Olivier, peux tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Salut Lionel, dès mon plus jeune âge, je passais mon temps dehors à arpenter les alentours de mon village à la recherche d’animaux en tout genre. Cette passion m’a été inculquée par mon père lors de longues balades avec les chiens et aussi les heures passées avec lui à se régaler devant des documentaires animaliers. La photo n’était pas ma priorité en ce temps-là. Quelques années après j’ai eu des bridges et autres petits appareils qui me faisaient faire des images plus que décevantes. Puis il y a 8 ans je suis passé au reflex numérique avec au début peu de résultat concluant mais je me suis accroché ! Aujourd’hui, du haut de mes 40 ans et profitant de la diversité des environs de Colmar, je vis pleinement ma passion soutenue par ma femme, ma famille et mes amis que je dois saouler des fois avec mes photos.

Paysage Photo : Olivier Gutfreund

Photo : Olivier Gutfreund

Peux tu nous parler de ton approche de la photo nature, ton ou tes domaines préférés, les espèces que tu préfères également, etc… ?

Mon approche tiens dans une phrase : « Toutes mes photos sont faites dans le respect de l’animal. »
Il m’arrive quelque fois de ne pas tenter une approche ou m’essayer à un sujet sensible pour ne pas déranger l’animal.
C’est un réel plaisir pour moi que de voir la nature vivre devant moi et mon appareil sans se douter que je la regarde caché dans mes filets de camouflage et autres artifices pour être invisible. J’ai une grosse préférence pour tout ce qui veut bien passer devant mon objectif ! Avec une petite affinité pour les oiseaux et mammifères, mais je ne dédaigne pas faire quelques macros ou paysages.

Martin pêcheur et demoiselle : Photo Olivier Gutfreund

Photo : Olivier Gutfreund

Tu nous as parlé d’approche et de filets de camouflage, quelle technique pratique tu le plus et quel matériel photo utilises tu ?

Je ne suis pas très doué en approche silencieuse alors je devance mon sujet en pratiquant l’affût pour l’attendre plutôt que l’approcher maladroitement et le déranger. Filets et tentes d’affûts sont mes alliés dans cette démarche. Je pense, comme beaucoup de photographes, qu’il faut un minimum connaître le sujet convoité pour réussir des images correctes ce qui malheureusement n’est pas le cas de tous les photographes « pseudo » animalier qui foncent droit sur les animaux sans vraiment se soucier de l’état de stress que cela engendre pour l’animal. J’utilise la marque CANON avec 5DM3 et mon 500 mm qui ne me quitte plus et me donne entière satisfaction. Seulement je n’ai pas débuté avec ce matériel-là d’abord avec de petits boîtiers et petits objectifs, j’ai affiné ma technique et ensuite je suis monté en gamme jusqu’à atteindre la qualité de photo et le matériel dont je rêvais à mes débuts. Mais je suis encore loin d’être satisfait de mes images.

Biche et faon Photo : Olivier Gutfreund

Photo : Olivier Gutfreund

Peux tu nous montrer ta photo préférée ou celle qui t’as le plus marquée et nous raconter un peu l’histoire qui va avec ?

Chat forestier Photo : Olivier Gutfreund

Photo : Olivier Gutfreund

Ça tombe bien parce que ma photo préférée et qui m’a le plus marquée c’est la même ! Je pourrais te dire que ma préférée sera celle que je n’ai pas encore faite, ce qui ne serait pas faux, mais cette rencontre avec un chat sauvage a été pour moi un moment intense. Je me trouvais le long d’un champ fauché dans l’attente de renards mangeurs de rongeurs et au bout de 2h d’affût sans rien à me mettre sous l’objectif je le vois sortir des fourrés, j’étais abasourdi … il était encore très loin pour la photo alors je l’observais, depuis ma cachette faite de filets (encore eux) et de paille. Puis il a disparu derrière les lignes de foin et je ne savais plus où il était jusqu’au moment où du coin de l’œil je vois quelque chose bouger à côté de moi … c’était lui ! Il avait longé le fourré où je m’étais caché pour passer devant moi dans le pré à 6 mètres environs de ma position. Malgré un état d’excitation intense et les mains tremblantes, je réussi à lui tirer le portrait mais le bruit du miroir de mon boitier a vite fait de l’inquiéter et il disparut dans les taillis. J’ai eu beau passer des heures les jours suivant à essayer de le revoir, il n’est jamais réapparu. Sans la photo pour me le prouver je me serais demandé si je n’avais pas rêvé.

Aurais tu des conseils que tu aurais aimé avoir à tes débuts et que tu pourrais donner à quelqu’un qui débute ?

Je pense que comme j’ai dit précédemment, il faut connaitre le sujet convoité avant et surtout le respecter. La nature est fragile, le moindre dérangement peut avoir des conséquences désastreuses. Réfléchir à chaque pas qu’il fait et toujours dans le bon sens du vent. Ensuite comme dit qu’il prenne plaisir dans cette passion si agréable quand elle est faite dans les règles. Arrivé sur un spot avant le sujet, le voir sortir sans stresse et réussir à repartir sans aucun dérangement est une victoire je pense. TOUT doit être fait dans le respect de l’animal. Je pense sans me tromper que beaucoup d’entre nous ont vu des « photographes » faire des choses stupides comme traverser un pré en plein milieu, courir après des hardes … je t’avouerais que des fois je me retiens de ne rien dire quand je tombe sur des énergumènes de ce genre. Apres il n’y a pas que les jeunes photographes qui font ça malheureusement … j’ai une anecdote d’un ami qui a vu un photographe longer une clairière de long en large, alors que l’animal est dans la forêt, et s’étonner de ne rien voir sur le pré et oser dire à mon ami qu’il ne dérange pas … cette personne est quand même présidente d’un club photo … qui se targue d’être WILDLIFE photographer (d’après sont site internet ;)).

Guêpiers Photo : Olivier Gutfreund

Photo : Olivier Gutfreund

Quel est ton photographe préféré et pourquoi ?

Je n’ai pas qu’un seul photographe préféré, ils sont plusieurs et de mon entourage. Je regarde moins les photographes phares même si j’aime ce qu’ils font. D’abord il y a Charles Metz qui est une encyclopédie naturaliste à lui tout seul et ce qui ne gâche rien un très bon photographe qui sait être totalement invisible, qui a un très grand respect pour ses sujets. Ensuite Bruno Cavignaux qui est un poète de la lumière, qui pour moi est un des plus doués que je connaisse de part son approche de l’image, la qualité de ses cadrages et la recherche du fond et de la meilleure lumière. Puis le binôme Jean-Marc Lotz et Williams Torres qui font des photos à tomber avec un très grand talent de préparation et une patience à toute épreuve pour y arriver. Beatrice et Michel Maitre que je connais depuis peu qui sont très pointus dans leurs images et pour finir Benoit Hamann, un très bon photographe dans sa spécialité: le Cerf. J’allais oublier un autre de mes photographes favoris : Christophe Crimmers un passionné de nature et un amoureux des animaux en général. La qualité de ses images est simplement extra, avec un profond respect pour ses sujets et qui sais faire passer cette passion qui l’anime tant ses images sont superbes. Comme tu peux  le voir je suis fan de mes amis !!!

Cascades Photo : Olivier Gutfreund

Photo : Olivier Gutfreund

Est-ce que tu as des projets à venir (expos, voyages, sujet particulier, livre ou autres) ?

Je participe à la première expo de la ville de Wintzenheim créée par Gilbert Schaffhauser qui s’intitule «  Libres et sauvages » le 28 et 29 Mai 2016. Le 1 et 2 Octobre je serai aussi à une expo à Sélestat pour l’association DEO  « Images d’ici et d’ailleurs » mise en place avec talent, il y a quelques années par Raymond Tongio. Pour ce qui est d’un livre, je t’avouerais ne pas y penser car je ne me sens pas prêt pour en faire un.

Grèbes Photo : Olivier Gutfreund

Photo : Olivier Gutfreund

Et pour finir, est ce que tu as des choses que tu veux dire ou un message à passer ?

Je voulais principalement remercier ma femme Laurence qui me soutient dans ma passion. Sans elle je n’aurais peut-être pas été aussi loin. Si un jour elle me disait de choisir entre elle et la photographie se sera ELLE sans hésitation (en espérant qu’elle ne me le demande pas !!)

Ecureuil Photo : Olivier Gutfreund

Photo : Olivier Gutfreund

 

 

 

Et si vous voulez voir plus de photos d’Olivier, je vous invite à aller jeter un œil sur son site

www.olivier-gutfreund.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article avec vos amis : Facebooktwittergoogle_plusmail

15 comments were added, add yours.

  1. Franck

    Ne t’inquiètes pas, tu ne nous saoules pas avec tes photos !
    Au contraire. Elles sont plus belles les unes que les autres…
    Je reste stupéfait de voir ton évolution et ta ténacité Tant pour l’amélioration constante de tes prises de vues que ta soif d’avoir un objectif toujours plus gros et plus puissant.

    Continue à vivre ta passion à fond…

  2. Metz Charles

    bel hommage mérité à un jeune photographe animalier talentueux.
    Olivier,grâce à sa passion,sa persévérance nous livre des instantanés de grande qualité de la nature sauvage ,essentiellement alsacienne,qui nous poussent à davantage la respecter donc de la protéger.
    «  » la nature n’a pas de paroles, il lui faut des « porte-parole »,des disciples «  »,il en est un ,un grand !!!
    ztem.

    • lionel

      Merci pour votre passage commenté Charles 🙂
      Lionel

  3. Michel JEANMOUGIN

    Olivier n’est pas seulement un excellent photographe, qui maîtrise parfaitement la technique, avec un regard très artistique. C’est aussi quelqu’un de généreux, ce qu’on ressent très bien dans cet interview, toujours prêt à partager, conseiller, encourager. Ses images sont époustouflantes et je n’imagine même pas les prochaines! Ses images nous sensibilisent à notre environnement, et c’est l’outil qui permet de participer à changer les comportements pour une nature plus riche. Que notre Alsace est belle, surtout à travers son regard!

  4. William

    Salut l’artiste et encore bravo ! Continue de nous enchanter par tes superbes clichés de nature …

  5. Nadine KNECHT

    Photographe amateur, tu a appris à t’améliorer au fil du temps pour devenir un grand photographe plein de talent. Ton respect de l ‘animal et de son environnement t’ est tout à fait louable.Tu peux être fier de toi et de ton parcours. Nous en tout cas, on est fier d’ avoir un ami comme toi.

  6. Jean-Yves KERMORVANT

    Voilà une interview très agréablement faite et, surtout, juste, vraie et très bien illustrée. Nous retrouvons là Olivier, que nous connaissons un peu, dans sa ténacité, sa grande passion quelque peu dévorante et son honnêteté. Sa modestie aussi devant cette belle nature si souvent agressée. Un très beau regard que nous espérons encore croiser. Merci à vous et bravo à lui.
    Corine et Jean-Yves

    • lionel

      Merci beaucoup 🙂
      Lionel

  7. Valérie DIJOUX

    J’adore ce que tu fais. Tes photos sont géniales et tu en parles avec passion. Tu aimes la nature et les animaux et ça se ressent. Je suis très admirative. Continue comme ça.

  8. MAITRE Michel

    Michel et Béatrice MAITRE
    cette interview vient parfaire le reflet de ta personne . Imprégné d’un grand respect pour ce que tu cherches , tu attends , vois et enfin fixe sur ton capteur.
    Tu es un modèle tant pour cette humilité que tu dégages face à Dame Nature , que pour les résultats que tu rapportes et qui nous poussent à suivre à la lettre cet exemple de modestie et de respect .
    Ne change rien , tu nous fais rêver de tes flous , de tes couleurs, et de ces scènes de vie sauvage. L’âge n’attend pas pour être un artiste poete de l’image . la preuve en est par toi même !
    Michel et Béa

  9. jean-luc

    Bel article pour un photographe de talent !
    Des images toujours plus belles, toujours plus recherchées avec un formidable respect de la nature !
    Un somptueux hommage à notre belle nature grâce aux photos d’Olivier !
    Bravo l’artiste !
    JLuc

  10. ZIMMERMANN Anne-Claude

    Très bel article dédié à un sacré personnage. Ton talent s’échappait de tes photos, dès le début ! Mais il est vrai qu’elles deviennent de plus en plus magnifiques, pointues. Pour les non initiés (comme moi), les espèces se ressemblaient entre elles. Mais toi, tu nous permets de voir leurs différences, tels les êtres humains. Merci et bonne continuation.

  11. Yves Durivault

    Voilà un article comme je les aime sur un photographe naturaliste comme je les aime.
    Ici, le photographe nous propose quelques images bien choisies pour illustrer son travail, sa démarche et (je le rajoute), son talent.
    Mais surtout (et c’est ça que j’apprécie le plus), il se livre sur son rapport à la nature, à sa pratique, et ses émotions. Ce qu’il confie concernant son épouse est émouvant et magnifique et en dis long sur la qualité du personnage.
    Étant moi-même photographe naturaliste amateur (mais loin de son niveau), j’apprécie la rencontre (par cet article et par son site) avec Olivier. J’aime ces hasards par la grâce d’une passion partagée. C’est ce que j’appelle « les belles rencontres ».
    Bravo Olivier ! Continues comme cela !

  12. Olivier Stumpert

    Salut le grand Olivier. Que dire de plus,tous y est. Juste bravo pour la personne et l’artiste que tu es. Et bien sur pour tes photos.Au plaisir de te revoir.