Clicky

Blog

Renard et héron sur un prés fraîchement fauché

[De saison] La période de fauche du foin

Le milieu, voir la fin du printemps annonce les premières fauches de foin. C’est un grand moment pour les photographes de nature, non pas pour le foin en lui même mais pour toutes les opportunités de photos qui en découlent.


Renard sur un prés fauchéEn effet lorsque les prés sont fauchés, cela attire énormément d’animaux qui profitent de l’occasion pour trouver de la nourriture. C’est LE moment pour photographier des renards. L’opportunité de trouver des mulots et autres rongeurs est vraiment trop belle pour ce prédateur qui n’hésitera pas à faire le tour du champs plusieurs fois pendant les jours qui suivront la fauche. Le moment d’observer le mulotage du renard.


Hérons dans un champs fauchéD’autres animaux profitent de ce moment comme par exemple les hérons et les cigognes, à la recherche d’insectes mais également de petits rongeurs qui auraient échappés à maître renard. Il n’est pas rare de voir se poser les premiers oiseaux alors que le tracteur est encore sur le champs en train de travailler. C’est souvent l’occasion d’observer plusieurs hérons en même temps ou encore d’immortaliser des moments de chasse intéressants.


Bergeronnette dans un champs fauchéLes bergeronnette grises sont également nombreuses à ce moment la, elles en revanche, cherchent plutôt des petits insectes volants. Vous les verrez alors « courir » entre les rangés de foin au sol pour débusquer des insectes et quelques fois les chasser en vol, la aussi l’occasion de photographier des scènes particulières.




Couple de pie grièche écorcheurEnfin, lorsque la configuration du terrain le permet (présence de haies, de ronces ou de clôtures à proximité) il sera également possible d’observer des pies grièche écorcheur qui elles aussi profiteront de l’aubaine pour chercher des gros insectes et des petits rongeurs. Lorsque la source de nourriture est abondante, la pie grièche écorcheur empale ses proies sur des barbelés ou des grosses épines pour se constituer un garde manger. La aussi l’occasion est belle pour le photographe.


Renard et héron sur un prés fraîchement fauché


Et vous, avez vous déjà eu l’occasion d’observer certaines de ces espèces ou peut-être d’autres encore ?

Partagez cet article avec vos amis : Facebooktwittergoogle_plusmail

Soyez le premier à publier un commentaire.