Clicky

Blog

Sanglier dans un marais

[Mammifère] Rencontre avec des sangliers

Il y a des jours où le réveil est difficile…mais quand c’est pour la bonne cause (aller faire des photos) on se motive et on se sort du lit ! Puis quand on voit la météo pas forcément très bonne, brouillard, peu de lumière, pas un poil de soleil pour réchauffer l’ambiance brumeuse on se dit que finalement l’idée de rester au lit n’était pas si mauvaise…

L’idée de départ

Grande aigrette - vol - AlsaceJe pars dans l’idée d’aller retrouver un spot à oiseaux d’eau, un secteur que je connais bien, perdu au milieu de la forêt où plusieurs petits cours d’eau se rejoignent et forment 3 petits plans d’eau fréquentés par de nombreux oiseaux d’eau. L’ambiance est encore plus brumeuse sur le marais, il y a de quoi faire quelque chose de sympa, j’ai déjà plusieurs idées en tête. Je m’installe sur un petit ponton en bois sur le bord du marais, couché dans un sac de couchage militaire, l’appareil posé sur un bean bag et il ne me reste plus qu’à attendre. Après un petit temps d’attente, les premiers hôtes arrivent, des cygnes, puis des grèbes castagneux, suivront un héron cendré et quelques aigrettes. Des ambiances intéressantes bien que très brumeuses.


Invité surprise

Gros sanglier - AlsaceAprès quelques heures de présence discrètement couché dans mon coin, j’entend du bruit sur la rive d’en face, beaucoup de bruit… Je pense d’abord à des visiteurs bipèdes, c’est plutôt rare dans ce coin reculé mais tout est possible. Après quelques minutes je vois pointé le bout du nez groin d’un joli sus-scrofa. Je me dis que c’est finalement mon jour de chance, le sanglier est un animal que j’adore et que je ne rencontre pas très souvent. Je le laisse sortir de la végétation et en profite pour lui tirer le portrait. C’est le moment où l’on se dit que finalement on a vraiment bien fait de se lever tôt ! Je profite du moment qui m’est offert, entre deux déclenchements, j’observe, j’écoute et je sens, tous les sens en éveil.

InvitéS surpriseS

Deux sanglier les pieds dans l'eau - AlsaceComme en général une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, ce jour là c’est mon nouvel ami qui n’est pas venu seul. Il y a finalement un deuxième sanglier, puis un troisième et même quatre sangliers qui sont venus boire et se rafraîchir les pattes dans l’eau. Un grand moment qui à duré près d’une heure et qui restera gravé longtemps dans ma mémoire de photographe naturaliste. Pendant cette heure, la lumière à pas mal changée avec de belles éclaircies. Comme quoi rien n’est jamais perdu et il faut s’attendre à tout avec la nature.

Quelques livres sur le sanglier



 

Partagez cet article avec vos amis : Facebooktwittergoogle_plusmail

Soyez le premier à publier un commentaire.