Clicky

Blog

Chevreuil mâle au soleil

[Mammifère] Un chevreuil peut en cacher un autre

Nous sommes mi novembre, l’hiver tarde à arriver mais il ne fait pas chaud le matin. Le réveil sonne à 6h30. Objectif : être sur le terrain avant 7h30, moment où le soleil fait son apparition. Aujourd’hui pas de sujet en tête, une petite billebaude et au petit bonheur la chance, si un sujet se présente.

Je pars en direction d’une petite clairière à 5 min à pied de la maison. De loin, je repère un chevreuil qui se nourrit à environ 15m de la forêt, les premiers rayons de soleil ne sont pas encore la, c’est peut-être l’occasion de tenter une approche. Petite vérification, le vent est relativement fort et vient pile en face de moi, le chevreuil est légèrement en contrebas par rapport à moi donc en rampant, je devrais pouvoir avancer tranquillement.
 
Premier arrêt pour prendre une photo, on ne sait jamais…
 
Chevrette dans l'ombre en lisière de forêt
 
Je continue mon approche en rampant. Tous les 4-5 mètre je relève la tête pour vérifier que la chevrette ne s’occupe pas de moi, qu’elle est toujours la, et voir également si elle se déplace, où elle va. Je vois que la belle remonte le terrain vers la droite, ce qui serait parfait pour moi puisqu’elle arriverait droit devant moi et dans les premiers rayons du soleil. Je m’arrête et j’attend quelques secondes.

A ce moment la, je me rend compte que face à moi il y a du mouvement dans les hautes herbes, ma chevrette ne serait-elle pas seule ? Effectivement voilà qu’un beau brocard sort, en face de moi, à moins de 10m de la chevrette 🙂
 
Même si le fond n’est pas très beau, je déclenche…
 
Chevreuil mâle intrigué
 
A ce stade la, inutile de vouloir s’approcher d’avantage. Le brocard était très intrigué sans être effrayé. Il n’y avait que deux solutions, soit il allait s’enfuir droit vers la forêt, soit il allait se rapprocher de moi, probablement dans le but de m’impressionner. C’est ce qu’il a fait, quelques aboiements, des levés de pattes avants puis petit à petit, il s’est rapproché de moi avec la chevrette quelques mètres derrière lui.
 
Brocard et chevrette
 
Ce beau brocard en pleine forme se rapprochera de moi jusqu’à ne plus rentrer dans le cadre de mon viseur, c’est le moment où on s’arrête de bouger, de respirer et que l’on profite du moment, de la proximité avec cet animal sauvage qui ne sait pas exactement à quoi il a à faire. Ce moment ne durera que quelques secondes, peut-être une minute mais il est intense ! Il partira tranquillement accompagné de la chevrette, sans aucune peur.
 
Chevreuil mâle au soleil
 
Je me retournerais quelques secondes plus tard pour voir qu’ils sont toujours là, quelques mètres plus loin, en train de jeter un dernier coup d’oeil avant d’aller rejoindre la forêt. C’est ce que l’on peut appeler une belle sortie réussie.
 
Brocard en contre jour le matin
 
 


 

Partagez cet article avec vos amis : Facebooktwittergoogle_plusmail

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

  1. Carmen zamojduk

    Merci pour ces magnifiques photos, l’hermine est tres rare j’en vue une fois dans ma vie mais c’etait rapide dans la region rhénane
    Cordialement