Clicky

Blog

Chardonneret élégant sur de la mousse

[Oiseau] Chardonneret, le plus élégant

Ce petit clown est reconnaissable entre tous les oiseaux qui fréquentent nos jardins ou nos mangeoires. Avec son masque rouge, le chardonneret élégant ne peut pas passer inaperçu et c’est un sujet de choix pour le photographe…

Le chardonneret élégant

Petit oiseau d’à peine une vingtaine de centimètres d’envergure pour une hauteur de 12 à 14 cm et un poids moyen de 15 à 18 grammes, le chardonneret se rencontre en Alsace toute l’année. Chardonneret de face sur une brancheCarduelis carduelis fait partie de l’ordre des passériformes ou plus généralement appelé passereaux. Les passereaux sont des oiseaux chanteurs, le petit élégant ne déroge pas à la règle et si le chant n’est pas le moyen le plus facile pour le reconnaître, ses couleurs en revanche le sont. Les juvéniles sont plutôt ternes, la seule couleur déjà visible est le jaune des ailes. Le masque rouge de la tête n’apparaître que plus tard, c’est d’ailleurs celui-ci qui permettra de différencier le mâle de la femelle. Chez le mâle, le masque continue un peu après l’œil, alors que chez la femelle il s’arrête au niveau de l’œil. Un bandeau noir entoure l’œil, couleur également présente sur la tête et à l’arrière ainsi que sur la queue. La poitrine se partage entre le blanc et le châtain. Le bec est rose pâle, assez long et conique.
Le nom de chardonneret élégant lui vient de son attirance pour le chardon, dont il raffole des graines. Le reste de l’alimentation est assuré par d’autres graines, des semences de boulot et d’aulnes ainsi que quelques insectes qui servent d’ailleurs à nourrir les jeunes.


Pour le photographier

Chardonneret élégant
Comme beaucoup de passereaux, il n’y a rien de particulier pour photographier le chardonneret élégant. En hiver, il n’hésitera pas à venir chercher des graines de tournesol si vous lui proposez une mangeoire. En automne, il n’est pas rare de le rencontrer dans un champs de tournesols, à la recherche de graines. C’est un petit oiseau vif, pensez à utiliser une vitesse d’obturation assez élevé. La « règle » d’une fois la longueur de focale me semble un peu légère dans ce genre de cas. Pour un objectif de 300mm, je vous conseil une vitesse minimum de 1/400 et pour un 400mm, un vitesse de 1/600. La mise au point doit se faire sur la tête et si possible même au niveau de l’œil. Attention de ne pas surexposer la zone blanche au niveau du cou si il y a du soleil. Pour le reste, c’est un oiseau tellement beau qu’il ne faut pas grand chose pour faire une jolie photo.

Un oiseau menacé

Comme bon nombre d’oiseaux, le chardonneret à bien faillit disparaître vers la fin du XXeme siècle. Deux raisons principales à cela : l’usage intensif de pesticides et de désherbants réduisant considérablement les mauvaises herbes dont il consomme les graines et d’autres part la « chasse » ou plutôt le braconnage car il est utilisé comme oiseau d’ornement. Pour rappel, le chardonneret n’est pas fait pour vivre en cage et l’espèce est totalement protégée sur le territoire français depuis le 17 avril 1981. Il est interdit de le capturer, le détruire, le mutiler, etc… Pour plus d’information sur le statut de protection de l’espèce, je vous invite à lire cet article de la LPO

Quelques photos de chardonneret élégant

Chardonneret élégant sur de la mousse Chardonneret élégant perché sur une souche
Chardonneret élégant sur une souche Chardonneret élégant perché



Quelques livres sur les chardonnerets

 


 


Partagez cet article avec vos amis : Facebooktwittergoogle_plusmail

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

  1. Rétrolien: Exposition “#Oiseaux #mosaïque” à l’Office du Tourisme de #MartresTolosane 29.10. #arts | Arts, Peinture et Céramique d'art