Clicky

Blog

Rougequeue noir perché sur un poteau

[Oiseau] Le rougequeue noir

C’est peut-être mon chouchou du jardin avec le chardonneret élégant : le rougequeue noir est un petit oiseau adorable ! J’ai l’impression que cette année à été très bonne pour l’espèce, entre un couple dans le jardin qui à eu deux nichées et un couple sur mon lieu de travail qui à tout aussi bien travaillé, l’avenir s’annonce bien pour l’espèce.

Le rougequeue noir, rouge ou noir ?

 
Rouge-queue mâle sur une brancheLe rougequeue noir est une petite boule de plume de moins de 20g, à peine plus petit qu’un moineau ! Son plumage lui à donné son nom, du moins pour le mâle. Son plumage est noir dans l’ensemble à l’exception de la calotte qui est grise et surtout la queue qui est … rouge bien entendu ! pour être franc est elle plutôt orangé que rouge mais bon, ne jouons pas sur les mots. La femelle est plus terne, plutôt gris-brun. Le rougequeue se comporte un peu comme la bergeronnette, il hoche très souvent la queue et n’hésite pas à se déplacer au sol pour rechercher sa nourriture. Le reste du temps il est très souvent perché, en hauteur de préférence. Il chante souvent, d’un cri très reconnaissable. Le rougequeue noir se nourrit principalement d’insectes et de larves, qu’il capture après les avoir repérés depuis son perchoir. C’est un oiseau que vous pouvez rencontrer aussi bien dans votre jardin, que dans un verger ou dans un prés. Il existe une sous-espèce moins commune, le rougequeue noir à front blanc.
 

 

Photographier le rougequeue noir

 
Photo de rougequeue noir de faceCe n’est pas un oiseau très difficile à photographier, à part sa petite taille, aucune autre difficulté particulière. Le rougequeue noir à, comme de nombreuses autres espèces, des habitudes ou routines. Il se perche très souvent sur la même branche, le même piquet ou fréquente le même perchoir. C’est la bonne solution pour le photographe qui n’aura qu’a préparer son affût à proximité de cet endroit. Inutile de vouloir l’approcher, comme tout oiseau qui craint l’homme, il s’envolera. Il faut prévoir un téléobjectif de 300 à 400mm minimum si vous souhaitez faire des plans plus serrés. Petite boule de plumes très nerveuse, il ne tient pas longtemps en place, c’est pourquoi il faudra privilégier une vitesse d’obturation de 1/600s afin d’être sûr de figer l’oiseau. Son plumage étant relativement sombre, je vous conseil de surexposer un petit peu à la prise de vue +1/3 d’IL voir +2/3 si le décor est assez sombre. Comme toujours, gardez en tête qu’un portrait ou un gros plan est toujours agréable à réussir mais il ne faut pas déranger le sujet et bien souvent, une belle image d’ambiance aura encore plus d’impact.

Quelques photos de rougequeue noir

 

Couple de rougequeue noir sur un poteau Rougequeue noir de dos sur une branche
Ambiance rougequeue noir Rougequeue noir perché sur un poteau



Quelques livres sur les oiseaux dont le rougequeue noir

 


 


Partagez cet article avec vos amis : Facebooktwittergoogle_plusmail

Soyez le premier à publier un commentaire.